Le fitness testé contre l’hypertension

Des chercheurs américains de l’Université de Californie ont mis en évidence les bienfaits du fitness contre le développement de l’hypertension artérielle, notamment chez les sujets à antécédent familial.

Le fitness testé contre l’hypertension

150 minutes de fitness hebdomadaire

Une étude publiée dans l’édition du 14 mai dernier de la revue Hypertension révèle les bienfaits du fitness chez les personnes atteintes de problèmes d’hypertension. Réalisées auprès de 6000 patients, les recherches ont permis de constater une régression de 34 % des risques d’évolution de la maladie. Un tiers des personnes observées ont un parent hypertendu, ce qui les rend encore plus vulnérables à la pathologie. La pratique d’une activité sportive régulière, à raison de quelque 150 minutes hebdomadaires, préviendrait efficacement chez ces personnes la croissance de l’hypertension artérielle.

Les chercheurs savaient déjà que les sujets ayant un membre de leur famille hypertendu présentaient plus de risques de développer la pathologie. Se basant sur ces acquis, le Dr Robin P Shokk et son équipe ont étudié pendant cinq ans les liens entre la pratique d’un sport, l’antécédent familial et les autres causes favorisant la croissance de la maladie. Sur les 6 000 personnes observées, âgées de 20 à 80 ans, ne présentant aucun signe d’hypertension, mais dont un tiers ont des antécédents dans la famille, plus d’un millier et demi ont montré des signes de la pathologie au cours des cinq années de tests.

Le fitness concluant contre l’HTA

À l’issue de l’étude, les chercheurs sont arrivés à la conclusion que sur l’ensemble des sujets, faire du sport d’une manière soutenue, amoindrissait, à 42 % le développement de l’hypertension. Pratiquées modérément, les activités physiques réduiraient de 26 % ce risque. À l’inverse, peu de sport et un parent hypertendu élèveraient les risques d’hypertension à 70 %, en comparaison à ceux d’un sportif, sans antécédent familial. Autre constat permettant de déduire les bienfaits du sport contre cette pathologie, les sportifs ayant un proche hypertendu ne présentent plus que 16 % de risques.

Ainsi, sport et fitness sont à conseiller contre l’hypertension artérielle, une des principales causes de la plupart des maladies cardiovasculaires et du décès de près de 8 millions de personnes annuellement. Pour les sujets présentant un antécédent dans la famille, une activité physique régulière sera bénéfique pour contenir le développement de la maladie, alliée à une bonne hygiène de vie alimentaire. Le tabac et le sel, facteurs favorables au développement de l’hypertension sont également à proscrire. Le fitness, l’arme contre vos problèmes de pression artérielle ? En tout cas, cela ne vous fera aucun mal d’essayer.